logo FNOM

F.N.O.M

La Fédération Nationale
des Officiers Mariniers

Espace Adhérent
"La solidarité et le travail
de chacun au profit de tous"

Charles HEBRARD
Actualités

                                         77ème congrès - LORIENT 2022

                                                                          Photos congrès

 

 

                        LE CONSEIL PERMANENT DES RETRAITÉS MILITAIRES
                                                               VOUS INFORME

                                                                     Flyer CPRM

 

Recherche

Recherche témoins pour dossiers de

demande d’indemnisation des victimes

- des essais nucléaires au CIVEN

- des bâtiments amiantés

  Ajout le 19 octobre 2022

 

Mot du président

 

La FNOM doit-elle plaire ou doit-elle déplaire pour être reconnue? Les adhérents de nos associations connaissent la gloire passée de la Marine et la situation actuelle de déflation en personnel et en navire.

Même si nous avons en nous la fidélité de notre passion de marin, il n’en reste pas moins que nous devons affronter les vicissitudes de notre vie quotidienne. Nous savons parfaitement que la situation actuelle n’est pas de la responsabilité de la Marine et qu’elle fait tout pour assurer ses missions avec les moyens que l’état met à sa disposition.

Pour la première fois depuis de nombreuses années, le niveau de la représentation des autorités de la Marine au congrès 2022 de Lorient sera décevant. Je n’ose imaginer que c’est une forme d’ostracisme vis-à-vis de la FNOM. Pourtant nos contacts et rencontres avec les autorités Marine sont toujours courtois avec des marques de respect réciproque.

Par contre, nos contacts avec le ministère des Armées sont une longue litanie de lettres sans réponse ou partielle sur des aspects secondaires.

Nos propositions de dialogue sur les sujets liés à l’amiante restent sans considération ou s’attirent des réponses sibyllines. Le projet d’étude médicale sur une cohorte de marins exposée à l’amiante est dans les limbes. Les délais de réponse aux demandes individuelles des victimes sont longs et la mesquinerie se niche dans les détails.

A ce jour, nous ne pouvons que constater que la démarche juridique permet d’avancer pour les victimes du préjudice d’anxiété lié à l’amiante. La décision du Conseil d’Etat sur la prise en considération sans exclusion de spécialité pour l’ensemble de l’équipage au titre du confinement sur les navires permet une avancée. Mais la décision suivante de ce même Conseil d’état apporte une difficulté sur des considérations de prescription quadriennale. Les dossiers de demande présentés par nos adhérents se complexifient avec de nombreux justificatifs à fournir. L’implication de nos associations accompagnées de cabinets d’avocat est parfaitement identifiée par le ministère et c’est une confrontation.

Pourtant  les  écisions législatives pour l’indemnisation des victimes des essais nucléaires ont permis par l’intermédiaire du CIVEN de répondre aux demandes sans que le recours judiciaire soit un préalable. Combien de temps devrons-nous attendre une telle sagesse envers les militaires victimes de l’amiante?? Nous rappelons également que les niveaux des soldes et des pensions sont une grande faiblesse de la condition militaire. L’érosion des dignes moyens d’existence découle des échelles de solde figées, de l’absence de revalorisation du point d’indice et des pensions, la suppression d’avantages fiscaux, la modification des régimes indemnitaires, l’augmentation des charges incompressibles de vie... Devons-nous nous taire?

Notre action est de faire reconnaître que les militaires ne sont pas des citoyens de second rang. La FNOM demande une juste reconnaissance pour une prise en compte des avancées sociales. La situation est difficile, mais nous l’affrontons avec courage et détermination.

 

Georges-Noël NICOLAS
Président national

 

Reconversion des actifs

 

Les Offres d’emploi

 

Reconversion des actifs

Suite à la convention signée entre le chef d’état-major de la Marine et le président de la fédération nationale des officiers-mariniers. La FNOM et les associations des OM ont décidé d’apporter leurs soutiens aux OM en fin de carrière militaire ou en retraite pour les accompagner dans la recherche d’un emploi.
Comment on peut vous aider (lire la suite)

 

Réforme des retraites

 

Dernier Officier Marinier

 

                  numero 406

                      Les "Une" précédentes

 

Magazine sur les forces navales

Mer et Marine

Hors Série Forces Navales et Aéromaritimes Françaises

                             (2019-2020)