Entrée adhérent     
 
Congrès Brest

 

 

2018

 

Tous a Brest

 

Le conseil d'administration

 

CONGRES DE BREST

 

Motion congres 2018

 

retour

Nouveautés

 

Reconversion des actifs

 

Suite à la convention signée entre le chef d’état-major de la Marine et le président de la fédération nationale des officiers-mariniers. La FNOM et les associations des OM ont décidé d’apporter leurs soutiens aux OM en fin de carrière militaire ou en retraite pour les accompagner dans la recherche d’un emploi.
Comment on peut vous aider (lire la suite)

 

 

Témoignage sur une reconversion

 

Réforme des retraites

 

retour

Editorial

 

Les tirs qui signalaient les évasions du bagne de Brest s’entendaient loin de sa rade, en particulier jusqu’à Landerneau, et, selon certains, ce serait là l’origine de l’expression « cela va faire du bruit dans Landerneau ».
Je crois bien que ce 22 septembre lors de la séance plénière de notre 76e congrès, qui se déroulait cette année à Brest, sur la scène du Quartz, il y a eu conformément à cette expression « du bruit dans Landerneau ». Les 800 congressistes attendaient des réponses et ils les ont eues !
Ainsi, le maire de Brest a avec beaucoup d’enthousiasme évoqué la transformation et l’évolution de sa ville.
Nos élus, députés et sénateur, ont présenté les évolutions de notre Institution depuis la loi de finances 2017.
Le président de l’association des victimes des essais nucléaires (AVEN) a exposé les conséquences de la modification de la loi Morin concernant le traitement des dossiers des victimes des essais nucléaires.
Le secrétaire national de la fédération générale des retraités de la fonction publique (FGRFP) a exposé les causes qui laissent à penser que les retraités ne sont plus qu’une variable d’ajustement budgétaire.
Le président de la FNOM a décliné les actions fortes de ces deux dernières années. La motion concernant la perte du pouvoir d’achat pour les retraités, signée par les 21 présidents de ses associations présents, a été lue à l’assistance et transmise au préfet maritime, représentant de l’état, ainsi qu’aux élus de la République présents en séance.
L’amiral, préfet maritime de l’Atlantique, a présenté les actions majeures issues de la nouvelle loi de programmation militaire, du plan famille et du plan Mercator.
La qualité et la richesse des interventions ont enthousiasmé les participants.
A l’heure où la Marine nationale retrouve du vent dans les voiles grâce à la nouvelle loi de programmation militaire, à l’heure où la famille fait partie « du sac », la FNOM et ses 22 associations doivent être tout particulièrement présentes auprès de l’Institution pour transmettre leur expérience et assurer le lien intergénérationnel. Nous nous devons aussi de rester à l’écoute de nos adhérents, retraités, actifs, veuves ou veufs, et les soutenir en toutes circonstances.
Nous continuerons sans relâche nos actions auprès des diverses instances. Notre écoute auprès des autorités dépend de notre représentation, aussi mesdames et messieurs les officiers mariniers rejoignez la FNOM et ses associations car n’oubliez jamais que « La solidarité et le travail de chacun au profit de tous » est notre devise ».

 

René COCHET
Président adjoint

 

retour

Dernier Officier Marinier